Pages

mardi 22 novembre 2016

Expressions avec le mot "fil". Cartes éclairs en ligne







FIL.  Un mot simple, mais que de fils! À  l'origine de nombreux autres mots, on le retrouve dans beaucoup de constructions et expressions usuelles. 

Possibles difficultés:

  • Au pluriel, on peut le confondre avec "fils" (=enfant mâle, par rapport à sa mère ou à son père)
  • Homonymes:
  1. La file = suite de choses ou de personnes placées l'une à la suite de l'autre
  2. File(s) = formes conjuguées du verbe "filer"



Découvrez quelques-unes de ces expressions:


Flash Card Deck created by Elena Buric with GoConqr



D'autres:


1. Le fil d'Ariane - fil conducteur qui sert à guider, à diriger dans une situation complexe (régérence au personnage mythologique Ariane qui aide Thésée, par un fil qu'elle dévide derrière lui, à s'échapper du labyrinthe.
2. Fils de la Vierge - fils sécrétés à l'automne par les jeunes araignées en vue de donner prise au vent et d'assurer leur transport
3. Perdre le fil - ne plus savoir ce qu'on voulait faire ou dire; oublier
4. Ne tenir qu'à un fil - être fragile, précaire
5. Fil dentaire - fil en soie ou en Nylon dont le passage entre les dents permet un meilleur brossage, en éliminant les débris alimentaires

Et vous, en connaissez-vous d'autres?
Quelles expressions de votre langue maternelle contiennent ce mot?



Recherche personnalisée

vendredi 18 novembre 2016

Jouer en classe "Le combat des sorciers et des sorcières" pour apprendre et réviser





L'idée de ce jeu appartient à  Colette Samson, dont j'ai suivi le module "Techniques de classe" pendant un stage en France. Au départ, c'était pour apprendre le futur proche, par l'intermédiaire de la formule "Je vais te transformer en...". 
Je l'ai expérimenté avec mes classes, adapté et j'ai pu ainsi constater qu'il se plie parfaitement à la révision de beaucoup d'autres temps verbaux, à l'apprentissage de certains champ lexicaux (vocabulaire des animaux, des fruits et légumes, des aliments,  des vêtements et chaussures, des moyens de transports, lexique du conte, des fêtes, etc.). En même temps, j'ai observé que non seulement les plus petits étaient enchantés par l'idée de jouer en classe, mais que les adolescents aussi avaient envie de le faire...
Enfin, il est utile par ses différents prolongements et par le plaisir que prennent les élèves à se défier en utilisant le français.


Description du jeu : deux élèves, face à face, se défient en se lançant, à tour de rôle, une formule magique: "Je vais te transformer en..."





NiveauxA2-B1

L'objectif de ce jeu

Les apprenants doivent être capables d'utiliser un certain temps verbal et les pronoms compléments dans une situation de communication concrète

Compétences langagières
  • compréhension des consignes du jeu
  • production et réception orale
  • interaction
  • capacité d'écoute
  • capacité à transférer un message
Connaissances linguistiques
  • les pronoms compléments
  • les temps verbaux
  • un champ lexical/des champs lexicaux déjà étudiés

Lieu: en classe, en aménageant l'espace par la disposition des tables en "U", par exemple

On peut annoncer d'avance le jeu, pour que les apprenants puissent venir costumés en sorciers ou apporter une baguette. Comme ça, l'ambiance de fête influence l'envie de jouer des apprenants.

Déroulement
  1. On organise la classe en groupes de deux élèves, qui se placesnt face à face (on peut inviter sur la "scène" plusieurs groupes à la fois ou bien se limiter à les faire évoluer les uns après les autres)
  2. On leur explique qu'ils vont utiliser une formule, choisie en fonction  de la séquence d'apprentissage visée. Ainsi, pour réviser le présent, chaque élève prononce "Je te transforme en...".  Pour le futur simple: "Je te transformerai en...". Futur proche: "Je vais te transformer en...", etc.
  3. Chaque élève prononce clairement sa formule et attend que son adversaire dise la sienne, puis ils recommencent. Perd celui qui reste sans réplique
  4. Le professeur leur conseille d'utiliser des noms d'un certain champ lexical. Cependant, si d'autres mots, appartenant à d'autres champs, leur viennent à l'esprit, ils ne seront pas pénalisés.
  5. Le professeur écoute, mais ne corrige rien. Toutefois, il essaie de retenir des fautes récurrentes pour le bilan. Il n'intervient que si les élèves ont tendance à parler trop fort
  6. On demande au perdant de mimer  la chose en laquelle il a été transformé
D'autres consignes:

  • Chuchoter en français! Le professeur précise qu'il ne faut pas crier, puisque les sorciers n'ont pas besoin de le faire pour démontrer leurs pouvoirs
  • Les élèves "spectateurs" retiennent les scores et les mots prononcés par leurs copains

Prolongements



1. Exprimer les résultats:
le gagnant: "Je suis le gagnant/le vainqueur. Maintenant, Paul est un chapeau"
le perdant: "J'ai perdu. Maintenant, je suis un chapeau/une crêpe, etc. "
2. Exprimer les formules à la troisième personne et au passé composé. Les élèves qui ont assisté au combat prennent la parole pour annoncer un résultat. 

Exemples:
  • "Yvonne a transformé Léo en bateau"
  • Julien a transformé Claudine en corbeau"
2. Compte-rendu (à l'oral) des "combattants", en utilisant les pronoms compléments:

"Il m'a transformé(e) en grenouille"
"Je l'ai transformé(e) en chou"


On peut utiliser d'autres verbes à la place de "transformer": "être", "devenir", "changer", etc. 

Pour la révision du subjonctif, les formules possibles: "Que tu sois une souris", "Que tu te transformes en salade", etc. 
Avantages de ce jeu:

  • il privilégie la communication élève-élève
  • il suppose la répétition des structures d'apprentissage visées
  • il détend le cours par sa dimension ludique
  • il facilite les reprises (temps, noms, etc.)


Désavantages

  • le risque du désordre
  • tous les élèves d'une classe plus nombreuse ne peuvent pas "évoluer", si l'on veut avoir assez de temps pour la présentation des résultats et pour les autres activités décrites ci-dessus. Pourtant, le professeur peut procéder à un tirage au sort, tout en promettant de répéter un jour cette expérience...




Recherche personnalisée

lundi 17 octobre 2016

Expressions avec des instruments de musique. Cartes-éclairs et quiz en ligne






Voici quelques expressions et locutions avec des noms d'instruments:


Flash Card Deck created by Elena Buric with GoConqr


Testez-vous!











D'autres expressions se rapportant à la musique:

1. Chanter sa gamme = faire tous les reproches possibles
2. Chanter comme une casserole/comme une seringue = chanter faux
3. Connaître la musique = connaître son sujet
4. Faire de la musique = faire beaucoup de bruit, être en désaccord
5. Réglé comme du papier à musique = organisé de façon très précise
6. En fanfare = de manière bruyante/remarquable
7. Se payer de chansons = se contenter de vagues promesses
8. Toujours la même chanson = toujours la même chose
9. C'est le ton qui fait la chanson (proverbe) = c'est la manière dont on dit les choses  qui marque l'intention véritable
10. Que me chantez-vous là? = qu'est-ce que vous me racontez? 
11. Ça te chante de...? = ça te dit de...?
12. Mettre un bémol = atténuer un propos, en y apportant une rectification, adoucir l'importance de quelque chose, faire preuve de modération dans ses propos
13. Ne tirez pas sur le pianiste! (propos rendus célèbres par Oscar Wilde) = Soyez indulgent envers une personne qui est de bonne volonté! N'accusez pas quelqu'un s'il n'est pas le responsable! 
14. Être dans les cordes = être dans les compétences de quelqu'un

Pour plus de vocabulaire et d'activités sur les instruments de musique, cliquez sur cette page



Recherche personnalisée

jeudi 13 octobre 2016

Expressions de la mer. Cartes-éclairs et application en ligne



Il y a de nombreuses  constructions et expressions qui renvoient à la mer et à la navigation et qui sont utilisées dans la langue courante. En voici quelques-unes:


Flash Card Deck created by Elena Buric with GoConqr



D'autres expressions:

1. Arriver à bon port = Arriver à destination
2. Haute mer = Les zones qui ne dépendent d'aucun État
3. Faire un tabac =  Avoir du succès

"Dans le langage maritime du XIXe siècle, on appelait "un coup de tabac" une tempête soudaine qui endommageait la coque des bateaux. Cette expression s'est étendue au bruit provoqué par le tonnerre lors d'un orage, et par extension, au "tonnerre d'applaudissements" qui se faisait entendre lors d'une représentation théâtrale réussie. "Faire un tabac" signifie aujourd'hui encore avoir du succès", selon http://www.linternaute.com/

4. Fortune de mer = Accident maritime
5. La mer moutonne = La mer écume
6. Vieux loup de mer = Homme endurci et expérimenté
7. Marin d'eau douce = Marin médiocre, sans expérience
8. Avoir le pied marin = Être à l'aise, garder son équilibre à bord d'un bateau
9. Être du même bord = Être du même avis
10.  Mener quelqu'un en bateau = Tromper, duper
11. Un serpent de mer (ironique) = Sujet  d'ctualité dont on ne voit jamais la réalité
12. Mener sa barque = Gérer ses affaires
13. Échouer en vue du port = Échouer près du but
14.  Être/rester en rade = Être laissé à l'abandon, à l'écart
15. Baisser pavillon/Mettre pavillon bas =Abandonner, renoncer/S'avouer vaincu


Exercez!




Pour d'autres mots du vocabulaire de la mer et de la navigation, cliquez Vocabulaire de la mer











Recherche personnalisée

mardi 27 septembre 2016

L'objet mystérieux



L'objet mystérieux
Activité idéale pour briser la glace, pour introduire une nouvelle leçon (unité d'apprentissage) ou  pour réviser une série de leçons sur un certain thème.

Public: à partir du niveau A2

Objectifs
  • compétences langagières: poser des questions, interagir
  • compétences linguistiques: vocabulaire (certains champs sémantiques, en fonction de l'objet choisi), grammaire (un ou plusieurs aspects grammaticaux), actes de parole (décrire, donner son avis, etc.)
Matériel
  • un objet ou plusieurs (selon la fantaisie de chaque prof)
  • un carton adéquat ou un sac cadeau
Durée: 50 minutes

Déroulement
1. Le professeur place le carton ou le sac sur le bureau, de manière à ce qu'il soit visible pour tous les élèves
2. 
Variante a
    Le prof ne dit rien, il attend les réactions de ses élèves (si le groupe auquel il s'adresse est plutôt spontané, donc communique facilement)
Variante b. Si les élèves ne sont pas très bavards en français, le prof leur explique qu'ils doivent essayer de deviner ce qu'il y a à l'intérieur de la boîte en carton/dans le sac cadeau. L'enseignant ne confirme ni n'infirme les propositions de ses élèves.
    On écrit au tableau tous les mots suggérés (avec le nom de l'élève)
Exemples:
  • un livre (Lucie)
  • un parfum (Anna)
  • un téléphone portable (Daniel), etc.
3. Poser des questions
Une fois les propositions épuisées, les élèves sont encouragés à poser des questions pour avoir plus d’indices sur l’objet mystérieux.
Questions non-acceptées : « C’est quoi ? » et « A quoi ça sert ? »
D'ailleurs, il est bon qu'ils posent des questions totales, afin que ce soient eux-mêmes qui proposent du contenu. Par exemple, à la question "C'est de quelle couleur?", on préférera "Est-ce que c'est bleu?"
En fonction des réponses données par le professeur, on revient à la liste de mots. Si la question est : « Est-ce comestible ? » et que l’on retrouve des mots tels « gâteaux » ou « bonbons », on les marque d’un trait au cas où "l'objet mystérieux" est mangeable, et  on barre les mots ne correspondant à aucun critère suggéré par leurs questions.
J’ai  récemment proposé cette activité à quelques-unes de mes classes. Pour que les apprenants de classes différentes ne communiquent pas entre eux, on évitera d'avoir toujours les mêmes objets dans le sac...

Un exemple : 

Pour l'une de mes classes, j’ai choisi un réveil  pour enfants, en forme de pomme (que j’utilise souvent avec les débutants, quand on apprend à dire l’heure), des photos et des coquilles de mer.

Mots proposés par mes élèves:
  • Un portable
  • Une tablette de chocolat
  • Un jouet
  • Un parfum
  • Un stylo
  • Un livre
  • De la craie
  • Des bonbons
  • Une pomme
  • Un bijou (un bracelet ou des boucles d'oreilles)
  • Un bibelot
  • Un caillou/des cailloux
  • Un bloc cube papier
  • Une pelote de laine à tricoter
  • Une écharpe
  • Un petit vase à fleurs
Quelques-unes des questions posées par mes élèves:

- Est-ce comestible?
- Est-ce liquide? Solide?
- Est-ce que c'est lourd?
- Est-ce vert? Rouge?
- Est-ce que ça peut être un cadeau?
- Est-ce que c'est cher?
- Est-ce que ça sent bon?
- Est-ce que ça sert à communiquer?
- Cet objet est-il rond? Cylindrique? Carré?
- Cet objet est-il en bois? En métal? En verre?
- Est-ce que c'est lisse?
- Est-ce pour les petits enfants?
- Est-ce décoratif?
- Peut-on acheter de tels objets?
- Est-ce que c'est un ustensile de cuisine?
- Est-ce que c'est un tissu?
etc.
A certaines questions ("Est-ce cher"?, "Est-ce que ça sent bon?", "Peut-on en acheter?", j'ai répondu "Oui et non", pour expliquer plus tard cette ambiguïté)

  • Un portable    (ça ne sert pas à communiquer)
  • Une tablette de chocolat  (ce n'est pas comestible)
  • Un jouet
  • Un parfum       (ce n'est pas liquide)
  • Un stylo
  • Un livre
  • De la craie
  • Des bonbons
  • Une pomme  
  • Un bijou (un bracelet ou des boucles d'oreilles)
  • Un bibelot 
  • Un caillou/des cailloux
  • Un bloc cube papier
  • Une pelote de laine à tricoter 
  • Une écharpe                            (ce n'est pas un tissu)
  • Un petit vase à fleurs        

4.  La réponse-surprise. Après la série de questions-réponses, pendant que je m’apprêtais à vider le sac pour leur faire voir l’objet mystérieux, j’ai dit : «  En fait, c’est le Temps que j’ai mis dans mon sac » et j’ai écrit le mot au tableau. Je leur ai ensuite montré les objets. 
         Leurs réactions:
"Ah, c'est un réveil", "Ce sont des photos". Tous ne se rappelaient pas les mots "coquilles"/"coquillages"(occasion d'en discuter les sens)

Petit extrait de la discussion avec mes élèves:
" -  Oui, c’est un réveil ! Quelle relation avec le temps, alors ?
  - Il mesure le temps/Il indique l’heure, etc.
 - Pourtant, tu as eu raison, Anna, c’était une pomme aussi, puisqu’il a la forme d’une pomme.  Toi, Codrin, tu as demandé si c’est cher et moi j’ai répondu « Oui et non ».  Tu   comprends pourquoi ?
  - Parce que le temps n’a pas de prix.
 - Oui, il  n’a pas de prix, il est inestimable,  mais c’est très précieux à la fois, et bien évidemment, on ne peut pas l’acheter. Quelles associations y a-t-il, selon vous,  entre le temps et les photos ? Entre le temps et les coquilles de mer ?
  - Les photos fixent le passé, elles enregistrent des souvenirs...
  - Elles font revivre le passé...
  etc."

5. D'un mot à l'autre
 Quand tu dis "réveil", "photos", "coquilles de mer", à quels autres mots penses-tu spontanément? Pourquoi?

6A partir du niveau B1
A vous d’imaginer d’autres objets pour d’autres mots abstraits. 
L’expression de l’hypothèse irréelle du présent
Si vous deviez illustrer les mots « poésie », « musique », « joie », « intelligence », « succès », quels objets mettriez-vous dans le sac ? Pourquoi ?
Exemples :
Si je devais illustrer la musique, je glisserais dans le sac un baladeur mp3, des CD, une boîte musicale, un harmonica, une flûte, etc.
Le subjonctif présent
Le professeur ne demande pas aux élèves de deviner ce qu'il y a dans le sac, mais de dire ce qu'ils aimeraient y trouver. Ils utilisent des constructions telles:

  • J'aimerais qu'il y ait...
  • J'aimerais que ce soit...
  • Je voudrais que le sac contienne...
Avantages de cette activité :
  • Effet surprise garanti
  • Prises de paroles plus nombreuses, plus de spontanéité
  • Introduction efficace  d’une nouvelle leçon/unité d’apprentissage
  • Multitude de possibilités d’exploitation – vocabulaire, grammaire, description, récit, dialogues, etc.

Désavantage:
Difficile d’y recourir plusieurs fois, l’effet surprise est annulé/on risque de tomber sur les mêmes propositions de mots



Photo de l'activité


Recherche personnalisée

vendredi 9 septembre 2016

Expressions avec le mot "bout". Cartes éclair en ligne






  • Connaissez-vous des expressions avec le nom "bout"? 
  • Lesquelles? Dans quelles situations les utilisez-vous? 
  • Sinon, regardez les cartes éclair suivantes:


Flash Card Deck created by Elena Buric with GoConqr



A vous d'en trouver d'autres!

Voir également la chanson à trous "L'autre bout du monde" (Emily Loizeau)



Recherche personnalisée

vendredi 25 mars 2016

Verbes du troisième groupe en -IR. VENIR, TENIR et leurs dérivés au présent de l'indicatif. Applications en ligne, exercices et jeu téléchargeable





La conjugaison au présent de l'indicatif des verbes
 VENIR, TENIR et de leurs dérivés



Exercez!
 

Exercices

1. Conjuguez le verbe entre parenthèses au présent de l'indicatif, puis exprimez les énoncés à la forme négative:
  • Je (retenir) facilement les nouveaux mots.
  • Ma copine (venir) de Limoges.
  • Nous (obtenir) chaque année de bons résultats scolaires.
  • Les fruits et les légumes (prévenir) les maladies.
  • Je (se souvenir) de mon dernier voyage en France.
  • Qu'est-ce que tu (devenir)? Je ne te rencontre plus...
2. Conjuguez les verbes entre parnethèses, puis mettez les groupes nominaux sujet au pluriel:
  • L'oiseau migrateur (revenir) des pays chauds
  • Ce fruit (contenir) beaucoup de vitamines.
  • Elle (tenir) un livre dans la main.
  • Pourquoi tu (intervenir + inversion du sujet) dans notre discussion?
  • Ce plat (provenir) d'Italie.
  • Je (retenir) mes larmes.
  • Tu (obtenir) une bourse d'études.
3. Associez:
Les journalistes détiennent           a. du voyage   
Le professeur intervient                b. les projets de vos amis
Tu maintiens                                  c.de nos grandes vacances
Vous soutenez                                d. des informations importantes
Je reviens                                       e. dans les conflits des élèves
Nous nous souvenons                   f. ton point de vue


Jeu de discrimination orale. Associer son et graphie pour faire la distinction entre la troisième personne du singulier et la troisième du pluriel


                                     
                            Jeu de  la marelle



Pour la fiche complète, téléchargeable, du jeu, cliquez sur Document 11


Apprendre  la comptinette du loup, pour agrémenter le jeu de la marelle, en classe ou en plein air:





Pour des jeux en ligne avec ces verbes, cliquez ICI




Recherche personnalisée

vendredi 26 février 2016

Verbes du troisième groupe en -IR: dormir, mentir, sortir, sentir, servir, etc. Activités interactives et fiche téléchargeable


Verbes du troisième groupe en -IR: dormir, mentir, sentir, servir, sortir, etc. Activités interactives et fiche téléchargeable

La conjugaison au présent de l'indicatif








Exerçons!


 
Exercices en ligne 
  

D'autres exercices:



 1. Construis des phrases avec les verbes ci-dessus, au présent de l’indicatif. Illustrez deux ou plusieurs sens pour un même verbe, là où c’est le cas.



 2. Complète les trous avec le verbe convenable (dormir, s’endormir, mentir, partir, sentir, se sentir,servir, sortir, vivre, revivre, suivre, poursuivre), conjugué au présent de l’indicatif :



·         Il ne…jamais en ville avec ses amis.
·         Elle … mal.
·         Vous …pour Londres.
·         Ils … à 22 heures.
·         Depuis quelque temps, je … à Nice.
·         Je … un documentaire sur le réchauffement global.
·         Ils … en vacances.

3. Remplace les verbes soulignés par leurs synonymes de l’énumération de l’exercice antérieur :

·         Ils habitent à Paris.
·         Pour couper la viande, j’utilise un couteau bien aiguisé.
·         Je ne te crois pas ! Tu inventes !
·         Elle  flaire le danger.
·         Ce sofa tient lieu de lit.
·         Il continue son discours ennuyeux.

  5. Associe :



1.      Nous dormons                                     a. des moments agréables de leur enfance
2.      Il suit                                                    b. un stylo de son sac
3.      Tu vis                                                    c. dans une petite maison
4.      Elle sort                                                d. environ 8 heures
5.      Tu sens                                                  e. les intérêts de vos clients
6.      Ils poursuivent                                     f. leurs études.
7.      Vous servez                                          g. l’exemple de son grand-père
8.      Elles revivent                                       h. un arôme de vanille dans le hall.
9.      A vos marques ! Prêts,                        i. partez !








             7. Raconte quelques moments de  ta journée après l’école :


                    Après le déjeuner, ------------------------------------------------------------------------------------------------
            ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
            ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
           ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
           ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
           ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

          8. Pose des questions au présent de l’indicatif :

           Exemple:
Dormir : Pourquoi ne dors-tu pas ? Il est tard !

o   Mentir : ------------------------------------------------------------------------------------------------
o   Partir : -------------------------------------------------------------------------------------------------
o   Sentir :  -------------------------------------------------------------------------------------------------
o   Servir (se servir) : ------------------------------------------------------------------------------------
o   Sortir : --------------------------------------------------------------------------------------------------
o   Vivre : --------------------------------------------------------------------------------------------------

o   Suivre : -------------------------------------------------------------------------------------------------

9.   Regarde la BD suivante:
 
   

a. Complète avec l’un des verbes ci-dessus, au présent, à l’infinitif ou à ‘impératif, selon le contexte
b.  Propose d’autres dialogues pour cette BD. Réalise la tienne!


    Téléchargez la fiche complète: Document 10



Cliquez sur Jeux, pour trois devinettes en lignes

 avec  des verbes proposés dans cet article.
  



Recherche personnalisée